Sélectionner une page

Alpha Touré, un créateur en devenir

Alpha Touré a eu 18 ans en mai 2024.
Il est né à Grand-Bereby, en Côte d’ivoire. Comme d’autres, Alpha a traversé la Méditerranée, pour rejoindre l’Europe. Il arrive en janvier 2021 à Nice après un chemin semé d’embuches.

Confié à l’Aide Sociale à l’Enfance, il est pris en charge au sein de différentes structures d’accueil et est finalement admis au service MNA de la Fondation de Nice le 3 mars 2022.

Alpha n’a jamais été scolarisé durant son enfance. Dès son arrivée en France, il se lance dans l’apprentissage du français lors de sa scolarisation.

Depuis toujours, Alpha souhaite être couturier. Il a de bonnes connaissances et pratique la couture au quotidien, à domicile. Toutefois, l’offre de formation dans cette filière est pauvre sur la Côte d’Azur. Il n’y a pas de possibilité d’effectuer cette formation par la voie de l’apprentissage car celle-ci n’est dispensée dans aucun CFA. Le niveau scolaire d’Alpha ne lui a pas permis d’intégrer un lycée professionnel. Il a donc choisi de s’orienter en menuiserie. Après un stage au sein d’une entreprise, un contrat d’apprentissage lui est proposé.

En 2022, il intègre le CFA du Bâtiment d’Antibes en CAP menuiserie. Son apprentissage se déroule dans de bonnes conditions et l’employeur est satisfait de son investissement. Alpha est d’ailleurs décrit comme un jeune sérieux et travailleur.

Parallèlement à son contrat d’apprentissage, Alpha n’abandonne pas son rêve, la couture. Il s’inscrit à un atelier de couture à Nice où il suit des cours une fois par semaine.

En 2023, Alpha a obtenu son CAP en menuiserie aluminium. L’équipe pédagogique du service M.N.A. retravaille avec lui sur son projet de couture. Il continue sa prospection et grâce à l’équipe éducative du service et la mission locale, il a rapidement obtenu un CDI-CUI (contrat unique d’insertion), dans un atelier de couture à Nice (Le point français)

Parallèlement, Alpha continue à créer ses propres modèles qui mixent les styles.

Il envisage pour le futur, sur les conseils de la Mission Locale de créer sa propre micro-entreprise, en parallèle de son emploi.

Alpha est un jeune persévérant qui sait faire preuve de patience quant à l’aboutissement de ses projets. Il a appris la couture en autodidacte, il n’a donc ni la formation, ni les techniques, mais une chose est évidente, il a du talent et du courage.

 

Verbatim

Pourquoi tu t’es lancé dans la couture ?

Parce que c’est ma passion, j’aime beaucoup travailler sur les tissus pour en créer quelque chose de nouveau. Je pense que j’ai le talent pour percer dans la couture donc je ne voulais pas laisser tomber en faisant d’autres métiers.

Comment tu peux définir ton style ou tes styles ?

Je n’ai pas véritablement de style. Je m’adapte un peu à tout, que ce soient les anciens modèles ou ceux plus récents, à la tendance. J’aime surtout mélanger les styles africain et européen pour créer quelque chose de beau.

Que souhaites tu développer dans le futur ?

J’aimerais développer mes compétences en couture de style européen parce que j’ai le projet de créer ma propre entreprise avec ma propre ligne de vêtements.