Sélectionner une page

Le Travail-Pair

Une innovation sociale au cœur des orientations stratégiques de la Fondation de Nice

La Fondation de Nice est très attachée depuis sa création en 1875 à donner une vraie place aux personnes accompagnées qui sont en situation de pauvreté, parfois de détresse. Elle considère qu’elles sont tout à fait en capacité de décider de ce qui est bon pour elles et de faire des choix.

Le travail-pair : qu’est-ce-que c’est ?

Le travail pair repose sur une idée simple : intégrer dans l’accompagnement social et médicosocial des personnes, l’expérience et les savoir-faire d’un intervenant ayant vécu par le passé des difficultés telles que l’errance, la maladie mentale, des addictions, le chômage, le placement en foyer…. et s’étant « rétabli », « inséré ». Ce vécu lui permet ainsi de soutenir au quotidien des personnes confrontées aux mêmes situations en complément des travailleurs sociaux.

Ce nouveau type de métier s’est développé initialement dans le champ de la santé mentale et notamment dans les équipes du Un chez soi d’abord , qui logent et accompagnent des publics cumulant errance, addictions et troubles psychiques.

 

Les perspectives de développement

Aujourd’hui : 7 travailleurs pairs interviennent dans différents services de la Fondation et dans le groupement Un Chez-soi d’abord dont elle fait partie :

  • Un Chez-soi d’abord
  • Unité logement (3)
  • Service migrants
  • Accompagnement à l’emploi des personnes hébergées en CHRS
  • Maison d’Enfants à Caractère Social La Guitare

En 2021 : 2 nouveaux recrutements sont prévus au Centre d’accueil et d’Accompagnement de réduction des risques pour usagers de drogue (CAARUD) et au Secteur Accès à l’emploi.

La Fondation de Nice a été accompagnée dans ce développement par Working First WFX et Esperpro, association qui travaille pour la reconnaissance du savoir expérientiel.