Sélectionner une page

Le tiers-lieu alimentaire et durable

Faire converger la lutte contre la précarité alimentaire, le développement de l’écocitoyenneté et la création d’emplois locaux en maraichage.

Objectifs & missions

Le tiers-lieu regroupant une épicerie solidaire, une épicerie itinérante et un jardin potager, accueille chaque année plus de 700 personnes dans le cadre de l’aide alimentaire, fournit plus de 30 colis d’urgence et déploie son activité de distribution, à la fois fixe et itinérante de Nice à Cannes, mais aussi dans le moyen et le haut-pays maralpins.

Sur le jardin potager, ce sont plus de 900 kg de légumes qui sont récoltés chaque année. Certains de ces produits font l’objet d’une transformation permettant de conserver plus longtemps les saveurs de l’été. Ainsi, 150 pots de pistou et 150 pots de confiture de fraises ont été réalisés avec le concours des personnes accompagnées. 80 kg de miel ont été récoltés et mis en pot. Une trentaine de soupes de courge butternut ont été conditionnées.

Lieu de soutien et de convivialité, le tiers-lieu vise à proposer une redynamisation des parcours d’insertion des jeunes et des personnes éloignées de l’emploi par une mise en situation professionnelle à l’épicerie et au jardin potager.

Ainsi, en complément des aliments de qualité à moindre coût, les personnes peuvent accéder à :

  • Des actions de mobilisation en tant que « consomm’acteurs »,
  • Une activité de production agricole diversifiée respectueuse de la biodiversité et de l’environnement,
  • Des ateliers de sensibilisation et des jeux de réflexion sur la cuisine, la nutrition, les pratiques écocitoyennes.

L’épicerie solidaire et collaborative

Depuis 2015, l’épicerie solidaire s’adresse aux personnes en situation de précarité résidant dans le secteur Est de Nice ou accompagnées par les services de la Fondation. Solid’Actes a également créé une épicerie solidaire mobile sur la plateforme emploi de Cannes et une épicerie itinérante qui sillonne les vallées du paillon et de la Roya pour répondre aux besoins alimentaires de publics percevant les minima sociaux et/ou éloignés d’une offre alimentaire abordable.

S’inscrivant dans le développement du pouvoir d’agir, l’action de l’épicerie engage la participation des bénéficiaires, en tant que consom’acteur. A ce titre, les personnes déchargent les marchandises, mettent en rayon et étiquètent les produits. Ils participent également à des ateliers d’échanges de savoirs : aide aux devoirs, cours de français, bien-être, …

L’épicerie solidaire est également un lieu de transmission de bonnes pratiques respectueuses de l’environnement et à la portée des personnes en situation en précarité : apprentissage du tri sélectif, cuisine anti-gaspillage, compostage des biodéchets sur les potagers solidaires de la Fondation, récupération des piles (partenariat Corepile).

L’équipe se compose d’une chargée de projet, d’un encadrant animateur, de 2 jeunes volontaires en service civique et de bénévoles.

Les partenariats engagés avec la Banque Alimentaire, la Légumerie de Jorge sur le Marché d’Intérêt National et l’Agence du Don en Nature permettent aux personnes d’accéder à une offre diversifiée en produits frais et à des produits d’hygiène et d’entretien à moindre coût.

Partenaires
   

En 2022, l’épicerie a bénéficié du soutien de :

Le jardin solidaire Lou Pantaï

La conception du projet Lou Pantaï – « celui qui rêve » en niçois – a débuté au sein du domaine d’activité Asile/Insertion 2017 et découlait de divers constats dans l’accompagnement des demandeurs d’asiles. Ces derniers extrêmement fragiles, très souvent traumatisées et en attente de protection nouaient difficilement des liens sociaux avec les habitants des communes où ils étaient installés et cela aussi du fait hélas de représentations négatives à leur égard.

 Objectifs & missions

La précarité de ces personnes, leur oisiveté forcée due à leur statut, le manque d’offres alimentaires sur certains secteurs, ainsi que le besoin d’améliorer la mixité sociale ont fait germer l’idée de créer en 2019 un jardin collectif et une épicerie sociale itinérante appelés Lou Pantaï («l’endroit où l’on rêve » en niçois) pour permettre de :

  • Favoriser l’insertion sociale des demandeurs d’asile et réfugiés dans leurs communes d’hébergement à travers la proposition d’activités valorisantes, mixtes et basées sur le partage et la solidarité.
  • Faciliter et renforcer la mise en oeuvre de leur pouvoir d’agir
  • Promouvoir une perception sociale positive de leur accueil dans les communes d’intervention

L’association des PEP 06 a mis à disposition un terrain de 3000 m² (don d’un particulier en 1996) situé à Vence, clôturé, avec eau, électricité, serre et dépendances…

Ce jardin communautaire, avec 4 ruches et un poulailler, est mis à disposition des adultes et des enfants pour cultiver de façon collective. Les récoltes complètent l’offre alimentaire proposée par l’épicerie sociale itinérante en produits frais et de saison. C’est un espace de sociabilité et d’échange entre les habitants et les demandeurs d’asile favorisant ainsi le tissage de liens sociaux et l’insertion des demandeurs d’asile dans leur commune d’hébergement. Il permet également de développer une activité d’éducation à l’environnement tout en encourageant des valeurs telles que la cohésion, l’ouverture, le partage et la solidarité.

Le jardin s’ouvre progressivement aux différents publics accompagnés par l’ensemble des secteurs de la Fondation : enfants et adolescents de nos établissements (Maison de l’Enfance, MECS La Guitare et MECS Villa Marie-Ange), personnes hébergées dans notre CHRS, les travailleurs de notre Atelier d’Adaptation à la Vie Active et de la Ressourcerie, les bénéficiaires de l’épicerie sociale « solid’actes » mais aussi personnes accompagnées par notre Centre de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie.

En 2020, La Fondation George Truffaut a apporté son soutien aux jardins potagers de la Fondation.

Partenaire :
 

Contact de l’épicerie solidaire

77 bis avenue Maréchal Lyautey
06300 Nice
Tél : 06 29 54 15 50
Facebook

Horaires d’ouverture

mardi / mercredi / jeudi (sur rdv) :
9h00 à 12h30 et 13h30 à 17h00